Module 1 : CDPP échosclérothérapie à la mousse (esm)

Le CDPP Echosclérothérapie à la mousse comporte une partie théorique et une partie pratique.

Vous trouverez ci dessous le détail de chacune de ces parties.

1-Enseignement théorique

L’enseignement théorique comporte différents supports :

  • Références bibliographiques (accès codé à une banque de données) et de livres ;
  • Accès à des vidéos et à des cours par présentations PowerPoint sous format PDF sur plateforme dédiée sur le site de la SFP ;
  • Cours par e-learning, sur plate-forme dédiée, sur le site de la SFP (accès avec mot de passe ; contrôle prévu)
  • Participation à des congrès accrédités par le NRTCP ;
  • Cours présentiels et ateliers lors des congrès de la SFP.

Validation de la partie théorique :

  1. Le candidat doit avoir visionné tous les cours e-learning : validation par contrôle électronique systématisé.
  2. La validation de la participation aux actions sur les congrès et autres moyens de formation se fait par crédits de points (voir liste des congrès accrédités et les points correspondants ; les ateliers accrédités seront fléchés au fur et à mesure). Le minimum de points pour obtenir la validation est de 50 points.

Éléments pris en compte pour l’acquisition des points pour l’année d’enseignement 2019-2020 :

  • Assistance validée au congrès National SFP du 5 au 7 décembre 2019 : 25 points (pour les 3 jours)
  • Assistance au congrès PhléboPratique de la SFP les 7 et 8 juin 2020 : 15 points
  • Assistance à « Toulouse is endovenous » le 14 septembre 2019 : 10 points (nb a lieu tous les 2 ans)
  • De plus, bien que le début officiel de l’enseignement soit en septembre 2019, le congrès PhléboPratique de Marseille 7 et 8 juin 2019 sera lui aussi accrédité de 15 points, valables sur l’année 2019-2020.
  • Abonnement Phlébologie Annales Vasculaires : 5 points
  • Assistance à d’autres congrès validés/fléchés : 10 points chaque
  • Résumés critiques d’articles ou chapitres de livres proposés par l’instructeur : 5 points chaque.

2-Enseignement pratique

L’enseignement pratique se fait lors de stages pratiques dans des centres répartis sur toute la France et quelques pays européens (voir liste en annexe). Le candidat doit lui-même contacter directement le Responsable (Head) des centres souhaités. Après chaque stage, ce responsable adresse au secrétariat de la SFP une attestation de stage précisant le nombre de procédures auxquelles le candidat a assisté et/ou participé activement et un commentaire pédagogique. Dans ce rapport, l’enseignant peut suggérer de diminuer ou d’augmenter le nombre de procédures requises pour le candidat évalué

Validation de la partie pratique : le candidat doit avoir assisté à 50 procédures d’échosclérothérapie à la mousse de varices au minimum et doit avoir participé activement à la réalisation d’au moins 30 de ces procédures. Cependant, une modulation est possible, en plus ou en moins, selon les retours des responsables de stages. Par ailleurs, sur demande écrite et motivée, adressée au secrétariat de la SFP, le candidat peut solliciter une prolongation de la période qui lui sera nécessaire pour valider ses procédures (prolongation au maximum d’une année, sans frais supplémentaires). Ces demandes seront examinées au cas par cas.

nb attention : Participation active signifie participer ou contribuer aux décisions et actions en rapport avec le bilan veineux superficiel, l’ESM et la gestion et la prévention des effets secondaires ou complications (bilan pré-thérapeutique, information au patient, élaboration de la stratégie et du repérage échographique, choix des sites d’injection, choix des concentrations et volumes, fabrication de la mousse, les différentes étapes du geste ESM lui-même, contrôle et gestion du suivi…)Mais, l’ESM elle-même n’est pas obligatoirement réalisée par le candidat, c’est l’instructeur qui en décide. Il est conseillé au candidat de valider ses stages sur plusieurs centres plutôt que sur un seul

22 janvier 2019